Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2009

Arguments désespérés pour convaincre un agent de souscrire à la garantie maintien de salaire

"Personne n'est à l'abri d'un accident, vous savez. Un accident de voiture, un accident du travail... [en désespoir de cause] un accident... de chasse ?"

"Regardez, ma belle-mère, pour une simple chute, déjà six semaines de plâtre et autant de rééducation, on y est, aux trois mois d'arrêt de travail !"

"Avec l'épidémie de grippe, pour peu que vous attrapiez une gastro tout de suite après, c'est vite fait..."

"Si vous souscrivez le contrat-groupe, pas de questionnaire de santé ! Vous ne serez pas obligé de dire ce que vous buvez et fumez, pensez-y !"

"Vous ne viendrez pas pleurer le jour où vous vous retrouverez à mi-traitement. Sachez que les avances sur salaire sont interdites !"

"Bonne nouvelle : le point d'indice de la fonction publique vient d'augmenter de 0,3 %. Sinon, je voulais vous parler du contrat-groupe..."

 

Les commentaires sont fermés.