UA-114308868-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2010

Le statut est un cactus

Nous recherchons un adjoint administratif pour un remplacement de six mois. Je pioche dans la Bourse de l'emploi du Centre de gestion toutes les adresses de messagerie des candidates (il faut reconnaître que la filière est féminine) à un poste dans la filière administrative, à qui j'envoie, comme une bouteille à la mer, mon offre d'emploi.

Je reçois assez rapidement des réponses, souvent négatives (je suis déjà en poste, votre collectivité est trop loin de mon domicile, le profil ne me correspond pas, etc.), très polies, bien rédigées. Et puis tombe un message dont la teneur est : non mais dites donc, vous me prenez pour qui, je suis rédacteur, donc catégorie B, et vous osez me proposer un remplacement de 6 mois à temps partiel alors que je me suis inscrite dans la Bourse de l'emploi pour une mutation à temps complet, merci de me confirmer qu'il s'agit bien d'une erreur.

Oups, j'ai osé toucher le statut, ça pique !

07/12/2009

La patience... et la paix dans le monde.

Plus de trente candidates se sont présentées pour le poste d'ATSEM à l'école maternelle. Les finalistes sont reçues pour un entretien avec le Maire et la DGS. Elles sont jeunes, plutôt jolies, manucurées, les cils papillonnant. Elles disent adorer les enfants. Elles ont des BAFA, elles sont passées par les centres de vacances, elles ont fait du secourisme, on les sent sportives.

"Quelle serait votre qualité professionnelle principale, selon vous ?

- Euh... la patience, dit l'une.

- Je suis très patiente, dit la deuxième.

- Une qualité ? La patience, dit la troisième".

Et la paix dans le monde, me dis-je en pensant que, ce soir, c'est l'élection des Miss à la télé.