Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2010

GIPA ou pas ?

Pour la troisième année consécutive, le gouvernement nous accorde royalement la Garantie individuelle du pouvoir d'achat. La GIPA. Elle consiste à verser une prime aux agents dont le pouvoir d'achat n'a pas suivi l'inflation ces quatre dernières années. Un geste généreux, très beau, vraiment.

Pour calculer cette prime, il faut simplement appliquer à chaque agent une formule de calcul que l'on trouve par exemple ici.

La première année, je me suis fait avoir, j'ai pris chaque agent un par un. Zéro, zéro et trois fois zéro. Tiens, me dis-je, flairant vaguement l'entourloupe, c'est signe que les carrières sont dynamiques, les agents ont eu des avancements, leur pouvoir d'achat a progressé plus vite que l'inflation, tout va bien.

La deuxième année, j'avais changé de collectivité. J'ai pris mes nouveaux agents un par un. Toujours rien. D'accord, ça y est, j'ai compris. La GIPA a été inventée par des esprits retors pour nous apporter la démonstration mathématique de notre scandaleuse progression.

Cette année, la GIPA, j'irai pas.

Les commentaires sont fermés.