Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2011

Quand l'administré est une star...

Une célébrité a fait l'acquisition d'une résidence secondaire dans notre petite commune. Afin de préserver sa tranquillité, chaque intermédiaire de la transaction tâche de rester discret, mais cela fait rapidement beaucoup de personnes dans la confidence : agent immobilier, notaire, entrepreneurs, personnel communal, personnel de la trésorerie...

Evidemment, d'importants travaux sont entrepris dans la propriété. A la mairie, nous ne voyons rien venir. Pas de permis de construire, même pas une petite déclaration préalable. Certes, le coin est retiré et peu visible de la voie publique, mais nous ne pouvons pas laisser faire... d'autant que nous sommes en pleine révision du PLU et que la zone est classée Natura 2000.

A la demande du Maire, je rédige un courrier adressé à notre star, pour l'informer gentiment qu'il existe quelques règles en matière de construction, et l'invitant à s'adresser à la mairie pour toute information.

La collègue de l'urbanisme, toute émue, prend aussitôt rendez-vous chez le coiffeur.

(à suivre... sans doute)

Commentaires

Bonsoir,
Je découvre tout juste ce blog et le parcoure avec intérêt, tant je me sens familière de ce qui y est décrit... J'espère que votre collègue de l'urbanisme n'a pas engagé des frais chez le coiffeur pour rien...
Bien à vous

Écrit par : josette Forel | 04/03/2015

Bonjour et merci de votre venue sur ce blog. Faute de temps, il est un peu en sommeil... et pourtant il y en a à raconter en ce moment, les collectivités se démènent pour trouver des solutions face aux baisses de recettes, et l'Etat continue à nous en coller, c'est une situation inédite ! A bientôt j'espère.

Écrit par : Attachée détachée | 15/03/2015

Les commentaires sont fermés.