Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2013

Pourquoi dit-on un P 503 ?

Comme beaucoup de DGS, j'ai appris les finances publiques sur le tas. D'ailleurs, hormis des formations généralistes qui englobent le droit public, les finances, etc., existe-t-il un diplôme de comptable public, de niveau bac pro par exemple ? Finalement, nous sommes tous des autodidactes en la matière. Ce qui explique pourquoi, lorsque je téléphone au trésorier, j'ai toujours la même hésitation que l'écolier face au maître. J'ai l'impression que je vais me faire taper sur les doigts, et ce même après 15 ans d'expérience et après avoir piloté des budgets de plusieurs millions. Et le trésorier, au bout du fil, m'assène comme à plaisir des nomenclatures exotiques, des écritures d'ordre que je note fébrilement, des états fiscaux et autres P 503. Comment font-ils pour retenir tout cela ? Le pire, c'est pour les budgets de lotissement, une sombre mécanique dont seul l'inventeur sait le secret, et qu'on se contente de recopier bêtement. Et puis, je ne sais jamais comment prononcer les numéros de compte : 21571, dit-on deux-cent quinze soixante et onze ou vingt-et-un cinq cent soixante et onze ? Cette mélasse dans laquelle beaucoup d'entre nous sommes plongés, c'est un véritable tabou qu'il va falloir lever un jour ! Et, pour commencer, j'aimerais bien savoir pourquoi on dit un P 503...



Commentaires

Les "P machin" comme je les appelais au début de ma carrière ne sont que les multiples imprimés qu'utilisait une perception , d'où le "P" alors qu'aux services fiscaux " aux impots , en afit" les recettes des impôts avaient des "R machin..."
Alors comme il y en avait des tonnes du P1 P2 P3 etccc jusqu'au fameux P503 et bien d'autres après, il fallait bien des numéro pour les désigner.
car avant les ordinateur il n'y avait que du papier et des gros bouquin avec des tas de lignes pour faire la comptabilité.
Depuis les perceptions se sont appelées "Trésorerie", les P machins en papiers sont devenus informatisés , c'est nous les vieux on s'en souvient avec émotion.
Mais rassurez vous à l'école, car il ya une école pour les comptables public au début j'ai passé un moment a me poser les mêmes questions. Et quand j'ai découvert que j'allais devenir percepteur....ça m'a fait tout drôle.

A+

Un percepteur du bout du monde

Écrit par : nalban | 10/09/2014

Merci, cher percepteur du bout du monde, pour cette explication détaillée. Je me doutais bien que le P 503 était le tenant d'une poétique lignée... Quand je parle d'absence d'école des finances publiques, c'est pour nous les territoriaux ! Tout DGS, tout secrétaire de mairie se souvient avec gratitude du premier percepteur qui lui a donné les clefs pour comprendre...

Écrit par : attachée détachée | 16/09/2014

Les commentaires sont fermés.