UA-114308868-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2013

Fast(food) and furious

Le cuisinier en chef de la cuisine centrale m'apporte ses justificatifs de frais suite à une formation professionnelle. Celle-ci portait sur le Plan national Nutrition et Santé, et l'application du décret du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire.

J'épluche ses tickets de caisse : au menu, Mac Do, Mac Do et encore Mac Do. Trois fois en deux jours.


04/06/2013

Un peu marre

La Préfecture nous transmet une synthèse des observations faites aux collectivités dans le cadre du contrôle de légalité. Elle commence par rappeler le sacro-saint principe de non rétroactivité des actes, et deux pages plus loin, cite un décret ministériel qui lui-même sort au mois d'avril avec un effet rétroactif au 1er janvier 2013 (l'affiliation des indemnités de fonction des élus au régime général de la Sécu).


L’État, toujours exemplaire, est le premier employeur d'agents contractuels, vacataires, bref précaires, et oblige les collectivités à se lancer dans la titularisation de leurs contractuels.

Les rémunérations des fonctionnaires territoriaux ne doivent jamais dépasser celles des agents de l’État. Pourtant, que je sache, il n'y a pas de hauts fonctionnaires dans la territoriale (j'entends par là les dirigeants des grandes entreprises publiques ou semi publiques).


Tiens, ça y est, les effectifs de la FPE sont inférieurs à ceux de la FPT. Je sens qu'on va encore nous taper dessus.


30/03/2013

Ordinaire, trop ordinaire...

Un monsieur se présente à l'accueil. Un monsieur typé NA* comme dirait notre policier municipal. Il est reçu par ma collègue Régine-trente-cinq-ans-de-mairie.
"Bonjour, je voudrais faire renouveler mes papiers d'identité.

- Oui, alors il va me falloir un justificatif de domicile, deux photos, votre ancienne carte de séjour...
- Carte de séjour ? Mais je suis français Madame."

*Nord-africain.


22/03/2013

L'affectation du résultat pour les nuls

Je n'ai pas de formation comptable et j'ai longtemps galéré avec l'affectation du résultat. J'ouvrais le compte de gestion à la page 24 et je prenais les chiffres indiqués dans la dernière colonne. Si c'était un déficit, je reportais au BP en dépenses (001 en investissement et 002 en fonctionnement), et si c'était excédentaire, je reportais en recettes. Je recopiais par ailleurs nos restes à réaliser en dépenses et en recettes et voilà. Pas bien !

Mais ça c'était avant...

Un beau jour, j'ai pris le taureau par les cornes et traduit dans un tableau Excel les indications de l'instruction M14. Depuis, ça va beaucoup mieux...

Alors voilà, c'est cadeau ! Avec cela, la beauté du compte 1068 n'aura plus de secrets pour vous...

Calcul de l'affectation du résultat.xlsx

21/03/2013

Espèces en voie de disparition

C'est fini, ils ont tous disparu.

Le monsieur de la DDE qui venait monter notre appel d'offres pour refaire l'enrobé des routes communales.
L'inspecteur des services vétérinaires qui venait aux réunions de chantier valider le choix du carrelage à la cantine.

La commission de la Préfecture qui venait attribuer les étoiles à notre camping.
La "dame du contrôle de légalité" qui grondait mais qui finissait par nous dépatouiller.
Nos bons vieux camarades, qui m'intimidaient tellement quand j'ai commencé, qu'on appelait l'estomac noué, qu'on avait appris à connaître, qu'on s'était mis dans la poche...


Aujourd'hui, ils sont transférés, retraités, RGPPisés, remplacés par des bureaux d'études. Tout le monde émet des avis dans des cases (F pour favorable, S pour suspendu, D pour défavorable) mais personne ne se mouille, et en plus il faut payer pour ça.